L’histoire du Château Piney

À l’origine, le domaine du Piney était détaché de la terre de Ferran ou de St Poly (St Hippolyte), qui provenait des successions confondues de M Jean-Luc de Mons Marquis de Dumes et de son épouse Mme Jeanne, Marie, Félicité de Gère-Jacquey en 1835. En 1848, la première de leur 3 filles, Mme Delphine, Caroline, Marie, Félicité, Louise, Guillehmine De Mons, veuve en première noce de M. de Pichon, Baron de Parempuyre et épouse en seconde noce de M. Pierre, Benjamin, Emile Fornerod, succède à la propriété qu’elle vend à M. Joseph Blanc et sa seconde épouse, Mme Françoise Duvillé, en 1856. Ce dernier agrandi la propriété en acquérant 6 ares au lieu-dit le Conte en 1859.Le 29 mai 1894, Pierre Dumigron et son épouse Louise, Elisa, achètent ensemble le domaine du Piney aux héritiers de M. Jean Blanc. Depuis lors, le Château Piney appartient à la même famille depuis 5 générations.

À son retour de la grande guerre, Pierre, Fernand Catusseau, viticulteur à Pin de Fleurs à Saint-Emilion, épouse Jeanne Dumigron, fille de Pierre et Louise Dumigron. Ils deviennent alors proriétaire et développent petit à petit l’exploitation viticole du « Domaine du Piney » qui, en 1929, ne comptait encore que 3 ha de vigne sur les 10 ha de la propriété. Des céréales, des fourrages pour les bêtes (servant au labour), des arbres fruitiers, un grand jardin potager et quelques bois occupaient encore la majeure partie de l’exploitation. Suite à la crise financière internationale de 1929, La cave coopérative de Saint-Émilion est créée en 1931. Pierre, Fernand Catusseau fait partie des 7 premiers coopérateurs fondateurs de la future Union de Producteurs de Saint-Émilion. Seule une partie de la production de l’exploitation sera vinifiée par la cave et le domaine du Piney continuera à produire son propre vin jusqu’en 1957.

Dès 1938, Jean Catusseau, tout juste diplômé de l’Ecole d’Agriculture de Blanquefort, rejoint la propriété pour travailler auprès de ses parents, Pierre et Jeanne. Après le gel de 1956, Pierre Fernand Catusseau, ancien poillu blessé de la grande guerre, «abandonne» et transmet le flambeau à son fils Jean. Une longue période de replantation et de plantation s’étalera alors jusqu’en 1988 pour aboutir aux 9 ha 78 viticoles de l’exploitation actuelle. La période de «vache maigre» qui fait suite au gel conduit Jean Catusseau à prendre, en plus de l’exploitation, un poste de contrôleur à l’IVCC (devenu ONIVIN) en charge, notamment, du recensement du cadastre viticole sur le grand Sud-Ouest. Dans la foulée, en 1957, il décide de confier la vinification de l’intégralité de la production du nouveau « Château Piney » à l’Union de Producteurs de Saint-Émilion.

En 1982, Jean Catusseau devient président de l’Union de Producteurs pour un mandat de 3 ans. En 1987, la société du Château Piney est créée par Jean et son épouse Odette pour accueillir leurs 3 enfants : Catherine Laveau, Christine Catusseau et Christophe Catusseau.

En 2010 les enfants de Jean et Odette reprennent seuls les rennes de l’exploitation.

En 2014, la 5ème génération familiale, avec Etienne Laveau et sa sœur Blandine Bénédetti, les enfants de Catherine, intègre la Société du Piney. En 2016, Etienne et Blandine deviennent co-gérants de l’exploitation et entament le renouveau de l’exploitation. Depuis leur arrivée sur l’exploitation, la fratrie a entamé une démarche technique très environnementale par la pose de nichoirs, la mise en place d’engrais verts et une protection du vignoble en agriculture biologique. En 2017, une dernière étape est franchie en engageant l’exploitation en conversion en Viticulture Biologique.